AMAPE – École F. Jacob

RYTHMES SCOLAIRES – Conclusion du PEDT

RythmesScol2018

Compte-rendu du COPIL PEDT

La réunion du copil a été avancée au 19 février car la mairie doit se prononcer avant le 23 sur le choix de demander une dérogation.

Gilles Pérole a rappelé brièvement qu’il y avait eu des questionnaires et sondages:

  • questionnaires sur les avantages et inconvénients des 2 solutions en octobre (auprès des APE, enseignants, associations)
  • le sondage aux familles en janvier
  • questionnaire aux enfants de CM1 qui n’ont connu qu’un seul système (questions avec réponses j’aime/je n’aime pas) et CM2 (questions de comparaison entre les 2 systèmes)
  • votes des conseils d’école

+ conférence de Claire Leconte (voir résumé ci-dessous)

 

Sur tous les sondages/votes/questionnaires, léger avantage au système des 4,5 jrs, avec un écart plus marqué chez les enfants.

Les TAP sont très appréciés. A rappeler que le système n’est pas que pour les TAP, mais est aussi et surtout dans l’optique de choisir un rythme plus propice aux apprentissages.

 

Il a été fait remarquer une très faible participation des associations aux questionnaires/copil. Le responsable du bureau des associations a souligné qu’il préférait rester sur le même rythme car le changement d’organisation impacte énormément la disponibilité des bénévoles (nécessité de renégocier avec l’employeur, organisation des plannings à revoir, etc.). Même si a contrario:

  •  le mercredi matin c’est 3h de plus pour les associations
  • une différence avec les associations des autres communes peut engendrer des problèmes d’organisation dans le cadre d’échanges.

 

Questions posées:

  • Est-il possible d’envisager un rythme différent pour maternelle/élémentaire ?

Pas possible pour les écoles primaires qui ont maternelle et élémentaire ensemble (concerne 2 écoles sur 3).

Possible de faire des aménagements d’horaires comme à F.Jacob (les PS mangent à 11h30 = temps de cantine considéré comme période d’apprentissage donc encadré par enseignant + atsem)

 

  • Est-il possible d’envisager de mettre les TAP le mercredi matin si retour aux 4 jrs?

Si changement, réflexion possible dans le cadre du copil

 

Résultats des différents votes pour toute la commune

  • sondage des familles : 194 voix pour 4,5 jours / 184 voix pour 4 jours
  • conseils d’école : 45 voix pour 4,5 jours / 36 voix pour 4 jours
  • comité de pilotage du PEDT : 20 voix pour 4,5 jours / 4 voix pour 4 jours

Conclusion

Le Maire et les élus de la majorité municipale ont décidé de continuer sur une organisation à 4,5 jours

 


 

A titre d’informations, voici les résultats des votes pour l’école F. Jacob seule

  • sondage des familles : 45 voix pour 4,5 jours / 58 voix pour 4 jours
  • conseil d’école : 6 voix pour 4,5 jours / 16 voix pour 4 jours (à noter que la répartition des voix des représentants AMAPE a respecté la proportion des résultats du sondage des familles de l’école)

 


Résumé de la conférence du 8 janvier 2018 menée par Madame Claire LECONTE, chronobiologiste, professeur émérite de Psychologie de l’Éducation

 

La chronobiologie est une science. Mme Leconte nous a présenté la naissance de cette science et ses différents travaux, ainsi que plusieurs cycles biologiques qui rythment nos journées en termes de concentration hormonale, de vigilance, réactivité à la lumière, baisse de température corporelle… La connaissance de ces cycles, et de ses cycles, car propre à chacun, est un point fondamental pour éviter toute désynchronisation fortement préjudiciable à notre équilibre psychique et à nos capacités d’apprentissage.

 

Au cours de ses études, elle a constaté qu’il fallait privilégier le matin, là où l’enfant est le plus réceptif et où il assimile le plus vite. Elle propose pour cela d’allonger les matinées de travail (3h30-4h) pour que l’enfant ait plus le temps de faire (ou de finir) les activités. C’est le point essentiel de son intervention.

Elle propose ensuite de respecter la pause méridienne, comme une « vraie pause » pour l’enfant. Respect de la sieste, même pour les enfants plus âgés (vrai également jusqu’au collège).

La récré, en début d’après-midi, qui est perçue comme un défouloir (sport, jeux de ballons…) et qui pénalise bcp l’enfant pour le reste de l’après-midi, devrait plutôt être un instant plus calme (sieste juste après le repas) ou un temps « pour ne rien faire » (le temps de l’observation et de la créativité de l’enfant). Pour les mêmes raisons, il faut limiter les activités physiques après 16h30-17h. L’après-midi doit être plus courte (max 2h) et les activités pédagogiques proposées doivent être plus orientées vers la création. De la même façon, les activités qui demandent plus de concentration (maths par exemple) doivent être concentrées le matin même s’il est indispensable de varier les activités tout au long de la semaine. Ne pas prévoir également trop d’activités dans une même matinée, l’enfant doit avoir le temps de finir ce qu’il a commencé. De la même façon, ne pas changer en permanence les activités l’après-midi, privilégier le TAP sur une demi-journée d’après-midi.

 Dans le même sens, elle propose d’organiser le temps de travail sur le plus de matinées possible (elle est même favorable à 6 matinées en incluant le samedi matin). Elle est tout à fait contre les 4 jours. Elle privilégie les 4,5 jours, même si elle reconnait que la précédente réforme a été installée dans la hâte. La France est la seule dans le monde a vouloir adopter ce rythme de 4 jrs (à l’exception d’états ruraux aux US qui ont des contraintes de transport importantes, car loin des structures éducatives et qui font 4 jours consécutifs dans la semaine) .

 De façon plus générale, Mme Leconte considère qu’il faut une vraie réorganisation du temps de l’enfant, pas juste à l’école, mais aussi à travers ces activités extrascolaires et surtout à la maison :

–       Coucher tôt l’enfant et importance du rituel du coucher

–       Pas d’écran (TV, tablette) pour limiter la « lumière bleue » des écrans 1h30 avant le coucher (son expérience a montré que 2/3 des enfants ont une TV dans leur chambre et qu’ils l’allument pour le coucher et le matin, ce qui est très nocif pour le sommeil de l’enfant).

–       Pour les mêmes raisons faire attention aux veilleuses trop lumineuses et à lumière bleue

–       Réveiller le plus tard possible l’enfant (pour ceux qui vont à la garderie, elle a mis en place des petits déjeuners à la garderie dans les écoles avec lesquelles elle travaille, pour gagner du temps sur le temps de préparation de l’enfant le matin avant de partir à l’école et éviter le temps d’attente à la garderie qui est très pénalisant pour l’enfant)

Elle a souligné également l’aberration des rythmes de l’enfant sur l’ensemble de l’année :

–       L’enfant a trop de vacances scolaires (la France est un pays qui donne bcp de vacances)

–       La période hivernale, ou l’enfant est le plus fragile est la période la plus exigeante en terme de résultat demandé à l’enfant. Inversement, la période estivale, plus favorable, est celle où l’enfant est en vacances.

 Si on réfléchit « temps de l’enfant » tous ces paramètres doivent être pris en compte.

Pour plus d’informations: http://www.claireleconte.com/

Article complémentaire : https://www.jdanimation.fr/actualites/animation-actualite/item/claire-leconte-ses-conseils-pour-adapter-vos-animations-aux-rythmes-biologiques-de-l-enfant.html#.WfIXc-WHGko.facebook

 A noter que la mairie va mettre en ligne des vidéos de Claire Leconte et les rendre accessibles pour le sondage

 


Bilan réunion du mardi 28 Novembre 2017

Suite à la réunion sur les Rythmes Scolaires du Mardi 28 Novembre 2017, la Mairie et le Service Enfance de Mouans Sartoux ont mis à la disposition de tous sur le site de la ville la synthèse des questionnaires des APE, des écoles, enseignants, etc., ainsi que le diaporama résumant ces questionnaires qui a été diffusé lors de la réunion.

Après cette présentation, le débat avec les personnes présentes était ouvert.

Voici la marche à suivre pour consulter ces documents :

Allez sur le site de la ville : www.mouans-sartoux.net

en bas à droite, cliquez sur  : Espace Téléchargement
puis
« enfance »
et
« nouveaux rythmes »

Ci-dessous, les informations notées lors de cette réunion :
  • La tendance est le retour aux 4 jours.
  • 7 communes du département ont conservées les 4,5 jours, cette année.
  • Le gouvernement souhaiterait fortement que toutes les communes repassent aux 4 jours.
  • 7% de la collectivité sont restés aux 4,5 jours.
  • Des crédits seront alloués aux communes qui auront choisi de revenir aux 4 jours pour financer le mercredi matin
  • Les crédits pour financer les TAP seront reconduits pour l’année scolaire en cours, mais après ?

Dates à retenir :

Lundi 8 Janvier 2018 à 18h00 à l’ école de l’orée du Bois : Conférence menée par Madame Claire LECONTE, professeur émérite de Psychologie de l’Éducation.

Entre le 11 et le 19 Janvier 2018 : Sondage de l’ ensemble des parents d’élèves de la commune.

31 Janvier 2018 : Résultat de ce sondage.

Avant fin Février 2018, après les conseils d’école, Mr Le Maire doit se rapprocher de l’ académie pour informer si la commune reste aux 4.5 jours ou 4 jours pour l’ année scolaire 2018-2019.