AMAPE – École F. Jacob

LES ÉCHECS A L’ÉCOLE… COMMENT CA MARCHE ?

image.png

Bonsoir à tous,

Comme vous le savez, l’AMAPE finance cette année 100% de l’initiation au jeu d’échecs pour toutes les classes -sauf les maternelles -. Cette activité est fortement recommandée par le ministère de l’éducation. Pour information, ce lien : https://eduscol.education.fr/2072/introduction-du-jeu-d-echecs-l-ecole
Vous trouverez ci dessous le retour de Christophe la personne chargée de cette activité sur les 2 premiers cycles qui ont déjà été fait aux classes 9 et 7 au cours du 1er trimestre.
Comme expliqué en introduction, les qualités développées par ce jeu sont multiples, et s’inscrivent parfaitement en lien dans le développement des compétences et apprentissages demandés en classe.
Ils ont utilisé le TBI, visionné une vidéo de 2004 montrant le jeune Magnus Carlsen (14 ans à l’époque et désormais champion du monde) réussissant à faire match nul contre la légende de l’époque Garry Kasparov et ils ont débriefé sur leurs impressions : Qu’à-t-on vu ? Que s’est-il passé ? L’ambiance du tournoi ? Quelle est cette double pendule étrange ? Quelle est cette étrange feuille de partie que les joueurs griffonnent ?
ils ont mis en place le cadre de vie de l’activité autour de trois règles principales :
C’est une activité calme
Je respecte mon camarade de jeu
Je respecte le matériel
ils ont appris à maîtriser notre « terrain de jeu », l’échiquier sous toutes ses coutures : cases, colonnes, rangées, diagonales… (Travail sur la perception de l’espace et du passage d’un plan à l’autre).
ils ont appris à placer les pièces à l’aide de petits jeux, et ont fait connaissance avec le pion.
Les séances suivantes, ils ont été familiarisés avec la tour, le fou, la dame, le cavalier et le roi.
ils ont appris la valeur des pièces, ils sont entraînés à savoir échanger correctement grâce à leur valeur nominale en nombre de points, une façon amusante de travailler les additions et soustractions. À cet effet le grand tableau mural était d’un bon effet : aligner les bonnes pièces sur une rangée pour obtenir le chiffre demandé en bout de tableau.
Est arrivée aussi le temps du quizz des connaissances vues : certains enfants étaient munis de questions et choisissaient parmi les mains levées qui allait répondre.
ils ont appris à maîtriser notre impulsivité grâce à la règle pièce touchée, pièce à jouer ! Il faut aux échecs en effet réfléchir avant d’agir.
Ils ont appris le but du jeu : arriver à faire échec et mat, et appris la règle particulière du roque, à ne pas confondre avec un roc, ni le rock’n’roll.
Lors de la dernière séance, ils ont fait une partie équipe contre équipe sur un échiquier géant, et il a fallu faire preuve d’écoute de tous les avis, de participation aux décisions et de courage dans le coup final à jouer.
Pour conclure je mets en pièce jointe les fleurs d’évaluation où Christophe a demandé aux enfants avec l’aide de leur institutrice de se positionner en fonction de leur ressenti sur l’activité proposée.
Hors de la fleur : je préfère le foot :)
Dans les pétales : bien
Dans le coeur : c’était super
Vous savez donc tout sur le déroulé de cette activité.
Je reste à votre disposition pour tout complément d’information.