AMAPE – École F. Jacob

Compte-rendu de la réunion du 7 Mars 2019 concernant les Rythmes Scolaires

Compte-rendu de la réunion du 7 Mars 2019 concernant les Rythmes Scolaires à Mouans-Sartoux organisée à l’école F. JACOB

[Retrouvez toutes les informations sur les rythmes scolaires (vote, concertations, compte-rendu, etc.) dans l’article http://amape-francoisjacob.fr/rythmes-scolaires/]

 

Étaient présents : M. Gilles PEROLE, responsable Enfance Éducation pour la Ville de

Mouans-Sartoux ; trois membres de l’AMAPE (Association des Parents d’élèves de

l’École F. Jacob) ; deux parents d’élèves.

 

 

Suite aux interrogations de plusieurs parents sur les rythmes scolaires retenus à Mouans-Sartoux, l’AMAPE a entrepris de contacter M. PEROLE afin d’organiser une réunion d’information sur ce thème dans notre école François JACOB.

M. PEROLE ayant gentiment accepté cette initiative, la réunion a eu lieu le 7 Mars 2019 à partir de 18h30.

 

L’idée n’étant pas de remettre en cause les rythmes scolaires choisis pour notre ville (rythme de 4,5 jours par semaine), les questions ont principalement tourné autour du pourquoi de ce choix (au lieu du rythme des 4 jours majoritaire à 60% en France) et des bénéfices pour l’enfant.

 

En réponse à une première question sur l’historique des 4,5 jours à Mouans-Sartoux, M. PEROLE a rappelé quelques points importants pour la compréhension de ce choix :

 

  • Le choix des 4,5 j a fait l’objet d’une longue réflexion (depuis 2013) et a été effectué après de nombreux débats et consultations.
  • La dernière grande consultation des parents d’élèves sur ce thème des rythmes scolaires a eu lieu en 2018 avec une tendance générale pour les trois écoles (quatre structures au total) favorable aux 4,5 j (51,3% pour / 48,7 % contre).

A rappeler que F. Jacob était la seule école dont les parents étaient plutôt défavorables aux 4,5j, contrairement aux parents de l’école Aimé Legall (qui compte une structure maternelle et structure primaire) et de l’Orée du Bois.

  • Ce choix s’est trouvé renforcé en Conseil d’école et en Comité de Pilotage (83% d’avis favorables aux 4,5 j concernant celui-ci).

Pour rappel, le Comité de Pilotage réunit de nombreux intervenants (enseignants des 4 structures scolaires de Mouans-Sartoux, représentants des parents d’élèves, délégués départementaux, CAF, techniciens du périscolaire, directeur/directrice d’école, etc.) et la Mairie n’y est pas majoritaire. Les parents non représentants des parents d’élèves peuvent normalement y assister en tant que spectateur mais n’y ont pas le droit de vote.

  • Une chronobiologiste (Mme Claire LECONTE) a participé aux réflexions de la commune sur ce sujet et a animé des réunions d’information pour les parents.

Elle-même est favorable aux 4,5 j (et même aux 5j, c’est-à-dire avec le samedi matin d’école en plus du mercredi matin)

  • L’année 2019 est l’année du renouvellement du PEDT (Plan Educatif Territorial) à Mouans-Sartoux. Cependant, au vu des résultats nets obtenus en 2018 en faveur des 4,5j, le Rectorat a décidé de réacter / proroger ces rythmes à Mouans-Sartoux pour 3 ans. Il n’est donc a priori pas question de remettre ces rythmes scolaires en cause avant ces 3 ans.
  • Il est important de noter que, contrairement à une idée commune, les 4,5 j sont le rythme scolaire de droit commun et que le choix des 4j se fait sur dérogation selon le décret du 27 Juin 2017.
  • Enfin, M. PEROLE a rappelé que si les 4,5 j ont fait l’objet d’un consensus à Mouans-Sartoux, c’est que ce choix a été jugé bénéfique après ces nombreux débats et consultations, notamment à partir de la GS (Grande Section).

 

Une seconde question a porté sur le niveau de fatigue des enfants avec les 4,5 j comparés aux 4j. Il a notamment été évoqué la garderie et les activités des enfants en dehors de l’école qui, ajoutés aux 4,5 j, fatigueraient énormément les enfants.

M. PEROLE a donc tenu à rappeler qu’il n’existe aucune étude / preuve scientifique qui renforcerait cette hypothèse de plus grande fatigue des enfants avec les 4,5 j.

Il semble même que le contraire se révèle à l’usage sur le terrain.

Ainsi, il apparait que si les enfants n’ont pas école le mercredi matin dans la configuration des 4j, ils ont tendance à se coucher plus tard le mardi soir, ce qui fausse complètement leur rythme de sommeil.

Et M. PEROLE de rappeler que les après-midis sont plus courts que le matin à

Mouans-Sartoux (fin des cours à 15h30) spécifiquement pour respecter le rythme naturel de l’enfant, dont la concentration est plus forte le matin (périodes de vigilance). A rappeler que ce choix n’est pas celui de toutes les communes.

 

Une troisième question a porté sur l’exception de Mouans-Sartoux concernant les rythmes scolaires.

M.PEROLE a rappelé que le choix de Mouans-Sartoux n’est pas si singulier : 40% des communes en France sont restées à 4,5 j. Dans les Alpes-Maritimes, la commune de Caussols a également choisi de rester à 4,5 j.

M. PEROLE en a profité pour rappeler que cette question met en cause beaucoup de paramètres (activités extra-scolaires, rythme biologique des parents, rythme biologique des enfants, possibilités de garder son enfant chez soi après l’école, etc.) et qu’il n’est donc par essence pas sujet à faire l’unanimité. Il s’agit donc de trouver un consensus, dans le respect de la communication avec les parents et selon l’opinion générale des personnes concernées (professionnels comme parents).

 

Une quatrième et dernière question a porté sur le devenir du dialogue autour des 4,5 j à Mouans-Sartoux.

M. PEROLE est donc revenu sur le Comité de Pilotage du PEDT (Plan Éducatif Territorial), en rappelant que :

– Celui-ci s’est réuni récemment, en Décembre 2018.

– Que celui-ci se réunit deux fois / an pour débattre et faire le point concernant les sujets en cours (et donc pas uniquement les 4,5 j) et que la prochaine réunion est prévue le

4 Avril 2019 en Mairie de Mouans-Sartoux.

– Qu’une synthèse des remontées des parents sur ce sujet (et d’autres) pourra y être analysée et débattue. Ainsi, une tendance générale sur les 4,5 j pourra être ressentie.

En rappelant une nouvelle fois que le rythme des 4,5 j doit normalement perdurer 3 ans supplémentaires (en dehors d’un nouveau décret par exemple).

 

Quatre remarques supplémentaires ont fait l’objet d’un échange entre M. PEROLE et le reste des personnes présentes :

  • Les enseignants sont généralement majoritairement favorables aux 4,5 j à Mouans-Sartoux et dans les autres communes. En effet, la période de plus grande vigilance des enfants est généralement située le matin. La présence d’un mercredi matin en plus dans l’emploi du temps des enfants est donc perçue comme positive.
  • Le choix des 4,5 j ne modifie pas l’organisation de l’enseignement des matières scolaires puisque le cadre est le même pour tous : 24h d’enseignements par semaine et un même programme scolaire.

C’est l’enseignant lui-même qui choisit en revanche son rythme d’apprentissage, en autonomie.

  • Les enfants de Maternelle n’ont pas de TAP (activités extra-scolaires) à Mouans-Sartoux, mais uniquement des activités libres. Seuls les enfants du Primaire y ont accès. Les enfants de Maternelle ont donc le temps de se reposer selon leur envie personnelle.
  • Ces TAP, permis par les 4,5 j sont particulièrement appréciés des enfants de Primaire qui y ont accès.

 

Les questions sur le sujet des rythmes scolaires étant terminées, il a été décidé de mettre fin à cette réunion.